Sélectionner une page

Complètement flou

Blabla
le vrac du samedi matin…

le vrac du samedi matin…

je profite de ce samedi matin tranquille (la horde des vindicatifs du 1er mai ne s'est pas encore formée sous mes fenetres et le Mec est parti taper sur des enclumes chez le ferronier...) pour vous faire partager quelques nouvelles et découvertes de la semaine... j'ai...

scènes de la vie ordinaire(3)…

scènes de la vie ordinaire(3)…

un champs de fleurs en plein Milan... les raquettes de badminton pretes à sortir du panier où elles ont été remisées pour l'hiver... une brioche au sucre déjà à moitié dévorée... (la recette bientot!) ...un cadeau d'Heidi reçu aujourd'hui, qui promet de bien chouettes...

la mer qu’on voit danser…

la mer qu’on voit danser…

je vous laisse quelques jours afin de m'en aller voir la mer... ne m'en veuillez pas, la barquette de fraises dans ma cagette bio ce matin m'a donné envie de ressortir mes bensimon vertes, de porter des habits de moins de 40cm de long et de moins de 2cm d'épaisseur,...

vous pensez bien…

vous pensez bien…

...que je ne suis pas allée en France sans faire un détour par une librairie... meme si j'estime avoir été fort raisonnable cette fois... seulement trois livres (dont "la mécanique du monde" dont j'ai déjà parlé ici), auxquels s'ajoutent deux récupérés chez mes...

de retour…

de retour…

de retour à la ville, vous aurez bien entendu déduit de mon silence une impossibilité d'accéder à quelque forme de technologie post 1900 que ce soit... (j'exagère à peine)... je vous avais pourtant préparé des choses, alors vous allez y avoir droit avec un peu de...

la petite maison dans la prairie…

la petite maison dans la prairie…

A l'heure où vous lisez ceci je suis dans le train pour la France, pour la campagne française meme... un village perdu au milieu des vignes que je vais mettre une dizaine d'heures à rejoindre... de quoi achever de lire plusieurs romans entamés et remplir une bonne...

des ouvriers, des fleurs et David Bowie…

des ouvriers, des fleurs et David Bowie…

J'ai regardé mercredi soir pour la première fois les formidables "temps modernes" de Chaplin, fini de lire "le cru de la comtesse" de Tom Sharpe (après je fais une pause avec Sharpe, parce qu'après ça et ça, j'en peux plus!), j'ai remporté le concours de Paques...

scènes de la vie ordinaire(2)…

scènes de la vie ordinaire(2)…

un peu de vrac dissimulé sous un titre prometteur... mes "Bob" usées comme c'est pas permis... ses copines en plein tri... finalement, j'ai tout gardé mais jeté les boites... les poissons de l'acquarium de Milan... la terrasse de l'acquarium où il fait bon bronzer le...

les gens du voyage…

les gens du voyage…

(la liberté guidant le peuple Eugène Delacroix)   Quand on habite à l'étranger, on est parfois confronté à un fléau des temps modernes... les expats'... (pas si moderne d'ailleurs, sauf qu'avant on appelait ça des colons et qu'ils tentaient en plus d'évangéliser les...

tu tires ou tu pointes?

tu tires ou tu pointes?

en prévision de Paques, Heidi veut voir des oeufs... afin de répondre à sa requete de manière originale, je me questionnais donc, telle un grand philosophe (Hegel, au hasard, meme si ça n'a rien à voir, ça fait toujours bien de citer Hegel), un oeuf dur à la main......

vous ne remarquez rien?…

-vous ne remarquez rien? -non? -vous etes surs? -vraiment rien? -mais non, pas que je bois mon café dans une tasse du XVIIIè siècle! -mais non, pas que j'ai mis mon blazer en molleton gris! -mais non, pas qu'il y a un éclairage pourri chez moi! ... il y a que ce...